Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

europe

Ça t'inspire quoi?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Bureaux des Commissions Européennes

Bureaux des Commissions Européennes

   Ça m'inspire quoi les Commissions Européennes en lien avec tous ces étudiants de Sciences-Po invariablement militants de gauche ou pro-environnementaux?

   Et bien ceci (no comment):

Voir les commentaires

La nostalgie de Gorbatchev...

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Gorbatchev

Gorbatchev

   J'insérerai un lien vers une brochure bientôt, en fin d'article. Et à propos de cette brochure, s'il y a bien un homme de la troisième voie énoncée par John Nash c'est bien Gorbatchev!

   J'ai commencé ma vie politique via une bête manifestation à Paris en faveur des sans-papiers. Dans le bus qui m'y conduisait il y avait des militants trotskistes; je devais le voir une fois arrivé à Paris, avec leurs drapeaux à la faucille et au marteau frappé d'un 4 (IVe Internationale).

   Il est vrai qu'à l'époque j'étais plutôt du type "on fonce droit dedans" ou plutôt «il faudrait foncer droit dedans, vive la Révolution, Aux Armes, etc.».

   Mais j'avais déjà l'admiration néanmoins de Gorbatchev. Et donc je m'enquis de savoir ce qu'ils en pensaient. Et bien pas du bien!

   En fait aucun groupe communiste, même les plus attachés (soi-disant) à la démocratie, ne défendait Gorbatchev; tous étaient contre.

   Était-ce avouer que même les plus sympathiques des gauchistes estimaient que la démocratie et le communisme et bien ça va pas ensemble?

   Car c'est bien ça qu'avait voulu réaliser Gorbatchev: rendre la démocratie soluble dans le communisme! Et c'est bien cela qu'ont refusé les membres du Parti Communiste Soviétique d'URSS en aussitôt faisant tomber Gorbatchev.

   Sans cette réaction d'allergie épidermique du parti contre la démocratie jamais probablement le communisme ne se serait effondré à l'Est.

   Et si l'ouverture du Mur de Berlin (autre oeuvre de Gorbatchev) a vu beaucoup de monde s'exiler du communisme vers le capitalisme (le mouvement inverse même de la part de militants communistes ne s'est jamais vu); si Gorbatchev n'avait pas été renversé par un Parti dogmatique il est probable que d'ici à cinq ans après les Réformes le mouvement serait enfin allé de l'Ouest vers l'Est.

   Quoiqu'il en soit une chose est sûre: s'il avait existé un groupe communiste pro-Gorbatchev et bien je serais aujourd'hui encore militant communiste et au sein de ce groupement. Bien évidemment je serai passé par les "autonomes" comme disait la presse de l'époque et par les anarchistes mais serais revenu parmi les communistes.

   Si ce n'est pas le cas aujourd'hui c'est tout simplement que je tiens plus à la démocratie qu'à avoir 50€ en plus par mois comme revenu...

   Le lien vers la brochure:

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5