Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ethique

Mesures COVID-19 de fin d'années et coiffeurs...

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Alors, ce vendredi 27 novembre 2020 le CNC (Conseil National de Concertation, remplaçant l'ancien CNS, Conseil National de Sécurité) de Belgique a décidé d'assouplir les mesures pour les secteurs commerçants à haute rentabilité (tous les commerces jusqu'ici jugés non-essentiels) mais, d'un autre côté, a décidé de maintenir la fermeture de ce qui est jugé non-essentiel (l'hygiène c'est vrai que c'est pas essentiel finalement) tels les coiffeurs!

   Et une image m'interpelle: celle de tous ces politiciens qui nous l'annoncent et qui malgré plus d'un mois de fermeture des coiffeurs affichent une coupe de cheveux on ne peut plus "citizen" digne des magnats de Wall-Street!!!

   Mais que vais-je donc imaginer là? Voyons! Eux? Eux, faire appel à du travail au noir et peut-être même de la part d'immigrés sans-papiers? Eux? Non, certainement jamais!

   Quoiqu'il en soit le journal La Libre titrait sur les bénéfices économiques de l'immigration, qui rapporte plus qu'il ne coûte. On pourrait largement faire le même commentaire sur le travail au noir.

   Car qui dit coiffeurs fermés, dit qu'ils ne peuvent pas non plus exercer à domicile. Or, comme je l'ai déjà fait remarquer, en voici des ministres bien coiffés!

   Dès lors on se demande pourquoi le MR et l'Open-VLD luttent tant contre les travailleurs au noir, eux qui y font appels.

   Mais bon, c'était juste une petite réflexion, un "arrêt sur image".

Voir les commentaires

Ma réponse à Paul Magnette sur ses dites préoccupations sociales de crise sanitaire

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Ma réponse à Paul Magnette sur ses dites préoccupations sociales de crise sanitaire
Ma réponse à Paul Magnette sur ses dites préoccupations sociales de crise sanitaire

Voir les commentaires

Nouvelles mesures en Belgique dans l'Horeca

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Dès le 25 Juillet nous devrons fournir un "identifiant" (numéro de téléphone ou adresse e-mail) quand nous entrons dans un bar ou un restaurant. Ce qui pose problème ici dans cette méthode de tracing est de savoir que l'anonymat n'est pas respecté, même avec une adresse mail électronique au lieu d'un numéro de portable.

Nous sommes pour l'instant dans un régime politique "commun", "classique", le gouvernement en formation actuellement en Belgique devrait l'être normalement aussi. Mais dans le futur?

Car on peut dans l'absolu avec une telle pratique constituer des fiches: à tel individu telle adresse e-mail, tels cafés fréquentés, tels jours et telles heures avec telles personnes, etc.

Vu le succès des partis fascistes tant d'extrême gauche (en francophonie) que surtout d'extrême droite (NVA et VB) en Flandres et ce au niveau de pouvoir fédéral et régional; il est donc clairement établi que je n'ai pas envie de voir de telles fiches se balader car on ne peut dire entre les mains de qui et dans quels buts elles seront utilisées!

J'invite donc les citoyens soucieux de leur liberté à ouvrir une boîte mail enregistrée à l'un de leur prénom connu mais comprenant un nom de famille factice (ou l'inverse selon les cas). Un bon fournisseur de boîtes mail qui ne demande pas de numéro de téléphone et qui est prêt à accepter n'importe quel nom est par exemple Google. Il en existe sûrement d'autres mais pas par exemple Yahoo!.

Si vous ouvrez une adresse gmail.com (Google), ne le faites pas via Chrome mais bien via un autre navigateur.

C'était tout ce que j'avais de plus important à dire.

06:53 24-07-20

AJOUT:

Le but étant ici non de se protéger soi-même, puisque l'identité correspondant réellement à mon adresse mail "d'occasion" sera connue en cas de nécessité d'un dépistage COVID-19, mais bien de protéger l'ensemble de ses contacts, professionnels, amicaux, familiaux, dans le sens de «que si je tombe un jour, que d'autres ne tombent pas de par ma non prévoyance»; on peut donc admettre que dans le but d'améliorer le tracing tout en prévoyant le "jour où" mes données seront utilisées par un gouvernement fasciste la pratique suivante:

Ouvrir un compte e-mail nettement séparé des autres, un compte sans contacts, une boîte vide en quelque sorte, qui peut être à son nom réel. Cela améliore le nécessaire tracing, tout (en ne fournissant jamais de numéro de téléphone, pensez à Skype ou autres) en faisant en sorte que lors d'une éventuelle tentative de collection de données personnelles cela se fasse obligatoirement par des voies illégales.

Tout gouvernement fasciste finissant par tomber un jour, j'aurais ainsi des preuves pour le futur que les données personnelles collectées l'ont été de manière illégales selon les lois internationales.

Voir les commentaires

Inspiré par George Floyd

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Il faut reconnaître aux Peuples Noirs la primauté de «Peuple Adamique», c'est-à-dire source de l'humanité toute entière. En effet, que l'on soit croyant ou non, les sciences (archéologie, biochimie, etc) nous démontrent que l'humanité provient du même ancêtre commun et que cet ancêtre commun est apparu en Afrique noire.

   Qu'on cite tantôt le nord du Tchad ou tantôt le sud de l'Éthiopie.

   Donc il est de notre devoir à tous d'y voir non seulement nos origines mais aussi notre futur. Et donc de se préoccuper des malheurs qui touchent les Peuples Noirs.

   Ce qui me désole est que dans cette affaire George Floyd, certes si on peut dénoncer un éventuel racisme de l'agent de police responsable de sa mort (mais on ne sait comment avait l'habitude le même agent de traiter les blancs qu'il arrêtait), on ne peut de ce cas particulier en faire un cas général d'abord pour l'ensemble des policiers américains, ensuite - contrairement à ce que c'est devenu - un cas mondial.

   De fait, à notre époque, on peut le dire: 99,99% des noirs qui sont torturés, mutilés, tués le sont par ou avec la complicité d'autres noirs. Le cas du génocide des Tutsis n'est pas isolé; les divers régimes fascistes ou plus pudiquement "dictatoriaux" d'Afrique et même beaucoup de milices para-militaires menées par des "dissidents" y contribuent. Bref seuls 0,01% le sont par acte de racisme strict.

   C'est cela qui fait le vrai malheur des Peuples Noirs a été le passage de leurs élites, gouvernants comme opposants, à l'école néo-impériale principalement française et belge. Ils ne semblent avoir retenu comme exemple de modèle politique que la République Française qui s'établit sur l'assassinat du dirigeant précédent (le Roi en l’occurrence); et de cette république que l'Empire de Napoléon!

   Le vrai malheur se trouve dans la position de sans-voix desdits Peuples Noirs face à une ploutocratie, une bourgeoisie noire, se délectant des privilèges de la décolonisation pour eux-mêmes et eux seuls sans préoccupation pour le Peuple.

   Comme dit dans un autre prêche; le problème ne serait pas que l'occident paie trop peu les matières premières soutirées à l'Afrique car regardez combien à peine coûte le litre de pétrole brut et combien sont riches les qataris, mais bien que des dirigeants d'entreprises locales et des politiciens locaux gardent la manne en poche pour eux-mêmes.

   Le malheur du Noir n'est donc plus à notre époque le racisme du blanc mais bien plutôt, au niveau mondial s'entend, la "légèreté" de ses propres dirigeants.

   Lorsque les diverses organisations qui se sont mobilisées suite à la mort de George Floyd seront capables de se mobiliser pour défendre ces causes énumérées ci-dessus, je pense qu'on sera passé de la bien-pensance mode bisounours à la prise de conscience.

Voir les commentaires

Quand le PS redevient la Gauche Internationale!

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Philippe Moureaux

Philippe Moureaux

   Le PS n'était plus depuis longtemps un "vrai" Parti de Gauche (progressiste socialement, économiquement, technologiquement) et encore moins à l'International. C'était pourtant son chant, l'Internationale...

   En excluant Émir Kir, en osant faire cet acte d'exclusion pour motifs éthiques, le PS prouve qu'il a la réelle volonté de se replacer à gauche toutes; d’honorer sa participation à l'Internationale Socialiste en n'étant pas "de gauche" pour la Belgique et "je-m’en-foutiste" pour le reste du Monde et l'Europe.

   Peu de partis de gauche, et je pense ici au PTB, auraient eu le même courage, et il est à-peu-près clair qu'à la Sainte Époque de Philippe Moureaux, Émir Kir n'aurait jamais été inquiété.

   C'est la preuve que le PS prend son électorat turc comme un vrai électorat de gauche belge et non comme une clientèle à appâter! De fait, le vote PS à Saint-Josse existait avant Émir Kir, il continuera d'exister après lui.

   Le PS, en tant que membre de l'Internationale Socialiste, ne peut continuer à se satisfaire de membres, militants, élus, qui défendent l'humanisme social pour la Belgique mais affichent de claires accointances avec divers régimes fascistes (théocratiques ou non d'ailleurs) à l'international (islamistes afghans, pakistanais, iraniens, etc., régimes bananiers vénézuéliens, etc.).

   Il y a des Partis dits de gauche (qui en fait sont bien plus d'extrême centre, une espèce d'alliance entre extrême gauche et extrême droite), je pense particulièrement au PTB ici, qui commettent cela; c'est un manque évident d'éthique, un clientélisme moribond qui prend les étrangers pour une variable d'ajustement de résultats électoraux.

   Au moins on ne peut plus reprocher au PS une telle attitude, cela me rassure, cela me fait dire que le PS est le parti le plus internationalement à gauche de Belgique avec le sp.a.

   Encore merci au PS de respecter ses électeurs, tous, d'abord en ne les prenant pas pour des "clients", ensuite en respectant les valeurs pour lesquelles ils sont censés voter!

Voir les commentaires

Piratage chez Base ce mardi 26 Novembre?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Piratage chez Base ce mardi 26 Novembre?

   Pourquoi Base cherche-t-il à cacher l'évidence qu'elle déclarait par ailleurs vers 18h00 au groupe de presse "La Libre Belgique" pour quelques heures plus tard parler d'une «erreur interne».

   Voici les éléments qui permettent d'accréditer la thèse d'un piratage, sans savoir néanmoins si cela provient de l'intérieur de l'entreprise de télécommunications (genre un technicien informatique à qui on a annoncé le licenciement) ou du pur extérieur.

   Pour ma part tout a débuté par la lecture d'un SMS reçu du numéro +32 487 00 18 20 m'annonçant un dépassement de mon usage du forfait 4G à l'international de mon maximum autorisé de 20€. Et demandait l'envoi d'un SMS au 8581 pour continuer à bénéficier du roaming.

   Outre que mon maximum autorisé est inférieur à 20€, que je suis bel et bien en Belgique et non à l'étranger il y a quelques détails qui posent questions.

1. Le numéro abrégé 8581, comme tous les numéros abrégés ne sont pas disponibles depuis l'étranger mais seulement en Belgique. Or ne suis-je pas censé me trouver à l'étranger selon ce SMS?

2. Les numéros de services d'envoi de SMS Base, même vers m'étranger, sont de type soit 19xx soit 19xxx. Les numéros de services non-abrégés de Base commencent par +32 486 et sont normalement de type +32 486 19 19 xx.

3. Les numéros de réception de SMS abrégés sont de types 19xx pour Base mais je le rappelle ne fonctionnent pas depuis en dehors de la Belgique.

   Ce qui pose question est que le service 4G s'est bien mis à arrêté de fonctionner pour les utilisateurs Base (la plupart d'entre-eux car tout le monde n'a pas été touché). Le SMS contenait-il un message dit "push" qui reconfigure automatiquement les paramètres Réseaux Internet/MMS du smartphone? Je n'en sais rien.

   Évidemment mon réflexe a été de contacter le service clientèle d'abord par téléphone puis sur leur site internet tant via ordinateur qu'application mais cela resta manifestement inutile: ils étaient débordés et toute connexion était donc rendue impossible.

   C'est dire si le problème a été d'ampleur.

   Mais je reste sur ma question: pourquoi cacher un problème de piratage (ce qui permettrait à chacun d'avoir le réflexe de changer son mot de passe d'espace-client) en le faisant passer pour un problème technique interne (ce qui fait que l'opérateur mobile paraît peu sérieux)?

Voir les commentaires

Liberté de mouvement sous contrôle

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Liberté de mouvement sous contrôle

   Sous couvert de préoccupations environnementales, notre liberté de mouvement au sein d'un même pays (ici la Belgique et plus particulièrement à Bruxelles) garanti par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme risque d'abord de passer sous contrôle avant d'être petit-à-petit réduit à néant! Vous comprendrez donc désormais pourquoi j'ai toujours déclaré l'écologie d'extrême-droite et ensuite notre pays, nos pays, de laboratoires pour rats!

   En effet, l'accord régional bruxellois stipule l'interdiction des véhicules diesel d'ici 2030 et de tous types de véhicules essences/GPL (gaz) d'ici 2035 dans les rues de Bruxelles. Seuls les électriques pourront alors rouler.

   Et en vue du passage à l'électrique on prévoit 3500 à 8500 (huit-mille cinq-cent) bornes électriques pour tout Bruxelles et ses 1.000.000 (un million) d'habitants...

   Pourquoi prévoit-on un passage à l'électrique et non aux piles ou combustible hydrogène? Car avec l'électrique je ne sais pas sortir de la ville pour faire des grands parcours en toute autonomie. C'est la seule raison soyez-en sûr!

   Bref, les bruxellois enfermés dans Bruxelles. S'ils veulent sortir de Bruxelles il leur faudra comme dans le Moyen-Âge payer une taxe aux "portes" de la ville. Que ce soit sous la forme d'un paiement de ticket de train, d'autocar, de parking avec accès à véhicules à essence.

   Ce qui fait que du même coup je sais qui sort ou entre dans Bruxelles et quand.

   Si j'ajoute que avec l'informatisation des tickets de transports en commun, des vélos et trottinettes de location, je sais également contrôler à-peu-près l'ensemble des déplacements des bruxellois au sein de Bruxelles même...

   Bon ben je crois que vous avez compris ce que je veux dire non?

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>