Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

belgique

Liberté de mouvement sous contrôle

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Liberté de mouvement sous contrôle

   Sous couvert de préoccupations environnementales, notre liberté de mouvement au sein d'un même pays (ici la Belgique et plus particulièrement à Bruxelles) garanti par la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme risque d'abord de passer sous contrôle avant d'être petit-à-petit réduit à néant! Vous comprendrez donc désormais pourquoi j'ai toujours déclaré l'écologie d'extrême-droite et ensuite notre pays, nos pays, de laboratoires pour rats!

   En effet, l'accord régional bruxellois stipule l'interdiction des véhicules diesel d'ici 2030 et de tous types de véhicules essences/GPL (gaz) d'ici 2035 dans les rues de Bruxelles. Seuls les électriques pourront alors rouler.

   Et en vue du passage à l'électrique on prévoit 3500 à 8500 (huit-mille cinq-cent) bornes électriques pour tout Bruxelles et ses 1.000.000 (un million) d'habitants...

   Pourquoi prévoit-on un passage à l'électrique et non aux piles ou combustible hydrogène? Car avec l'électrique je ne sais pas sortir de la ville pour faire des grands parcours en toute autonomie. C'est la seule raison soyez-en sûr!

   Bref, les bruxellois enfermés dans Bruxelles. S'ils veulent sortir de Bruxelles il leur faudra comme dans le Moyen-Âge payer une taxe aux "portes" de la ville. Que ce soit sous la forme d'un paiement de ticket de train, d'autocar, de parking avec accès à véhicules à essence.

   Ce qui fait que du même coup je sais qui sort ou entre dans Bruxelles et quand.

   Si j'ajoute que avec l'informatisation des tickets de transports en commun, des vélos et trottinettes de location, je sais également contrôler à-peu-près l'ensemble des déplacements des bruxellois au sein de Bruxelles même...

   Bon ben je crois que vous avez compris ce que je veux dire non?

Voir les commentaires

Belgique: un niveau d'élections en trop?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   On notera en préambule que certaines choses sont acquises et qu'il est donc largement trop tard pour s'en préoccuper. Ainsi il m'apparaît à-peu-près évident qu'il aurait fallu dès ses débuts créer un cordon sanitaire autour de la NVA également et pas seulement du seul VB. Mais la faute originelle en revient au CD&V qui a permis à ce parti d'exister depuis ses propres entrailles.

   Hormis cela. La NVA, face justement à la volonté francophone de lendemain d'élections fédérales 2019 de créer enfin ledit cordon sanitaire, déclara bien évidemment que «une majorité fédérale sans majorité flamande à la Chambre est impensable et inacceptable», et de brandir la menace de demander en un tel cas "le con-fédéralisme".

   Cela appelle aussitôt trois commentaires:

1. Mémoire courte

   La NVA a en effet la mémoire courte. Cela ne la gêna pas de créer en 2014 un gouvernement fédéral sans majorité francophone à la Chambre; le fameux gouvernement nommé "suédoise" ou encore "kamikaze"!

2. Tours d'illusionnistes

   En ce qui concerne cette dernière menace (le con-fédéralisme qui est en fait une régionalisation des dernières compétences fédérales et donc porte mal son nom); elle ne serait pas réalisable si la NVA et le VB étaient dans l'opposition.

   Ce qui est certain est que si la NVA se retrouve par hasard dans une nouvelle quelconque majorité, là elle pourra demander et même obtenir ladite con-fédéralisation!

3. Niveau fédéral ou pure addition de régions?

   Enfin face à cette remarque de majorité régionale flamande absente ou présente; ne convient-il pas de rappeler que les élections fédérales sont distinctes pour l'instant en Belgique des élections régionales.

   C'est pour un gouvernement fédéral qu'on vote et si on votait pour l'addition pure et simple des résultats de chaque régions (Flandres, Bruxelles, Wallonie) il y aurait au moins une élection en trop en Belgique et ce serait l'élection fédérale!

   En effet, si les fédérales sont comprises comme addition de résultats régionaux alors autant se contenter des résultats des élections régionales et ne plus faire d'élections fédérales; il suffit d'additionner les résultats de chaque Régions!

   Voilà qui est dit succinctement mais nettement!

Voir les commentaires

Pour plus de respect

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   La Civilisation Occidentale est en voie de déclin. Comme toutes les civilisations (égyptienne, persane, Mayas, Aztèques, Grèce, Rome, etc) ce déclin provient de ses propres membres et non d'un ennemi venu de l'extérieur qu'on a toujours dans ces cas là fantasmé.

   J'aimerais certainement plus me trouver en Russie ou en Chine à l'heure du total déclin. Mais quoiqu'il en soit unissons-nous en ce moment pour faire face à ce qui nous attend et dont on ne connaît pas le visage...

Voir les commentaires

Plaidoyer pour l'éthique

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   C'est encore une brochure (gratuite) que je partage. Je n'en copie ici que le début d'introduction et la conclusion...

Deux faits majeurs de ce vendredi 2 août 2019 nous montrent l’absolue nécessité et urgence de replacer l’éthique au-dessus du progrès scientifique ! Le premier fait est la relance à la course atomique militaire par les USA. Le second fait, dont on a peu parlé car il ne s’agissait pas d’un fait provenant du « Satan américain », est l’autorisation par le parlement japonais de la conception et de l’usage d’embryons hybrides humains/animaux.
Ce second fait faisait suite à la même décision de la part de la Chine quelques mois plus tôt.

---------------------------

   J'aimerais ajouter aussitôt quelque chose qui ne se trouve pas dans la brochure car je m'en suis fait la réflexion que maintenant.

   L'accord INF entre les USA et la Russie n'était pas un simple accord de non-prolifération mais bien de destruction d'ogives conjointes. Or était cité le chiffre pour la seule Russie de 4.000 (quatre mille) ogives qui allaient être détruites.

   Euh... 4.000 ogives à détruire cela, signifie que la Seconde Puissance Nucléaire du monde possède combien d'ogives en tout? Plusieurs dizaine de milliers non?

   Donc, USA et Russie mis ensemble ont clairement une capacité nucléaire militaire permettant de foutre en l'air totalement la planète. On ne peut plus appeler cela des armes de destruction massive mais bien de destruction totale!

----------------------------

Plaidoyer pour l'éthique
Plaidoyer pour l'éthique

Et tout cela se fait au nom du « progrès ». Comme disait un humoriste : « on n’arrête pas le progrès ; mais que fait la police ? ».
De fait personne, ni parmi les scientifiques ni parmi les politiciens, ne se demande « puis-je le faire ? » mais bien plutôt « sais-je le faire ? » et dès qu’on sait le faire… et bien on le fait !
Il serait temps de se dire qu’il y a un principe supérieur à la Science et qui dicte le véritable progrès, elle est d’ordre éthique, c’est le bien de l’humanité !

   Et finalement voici le contenu de la brochure pour ceux qui voudraient la lire directement, sans téléchargement:

   Deux faits majeurs de ce vendredi 2 août 2019 nous montrent l’absolue nécessité et urgence de replacer l’éthique au-dessus du progrès scientifique ! Le premier fait est la relance à la course atomique militaire par les USA. Le second fait, dont on a peu parlé car il ne s’agissait pas d’un fait provenant du « Satan américain », est l’autorisation par le parlement japonais de la conception et de l’usage d’embryons hybrides humains/animaux.

   Ce second fait faisait suite à la même décision de la part de la Chine quelques mois plus tôt.

   Voilà qui à la fois réduira à néant les protestations habituelles contre l’épreuve de philosophie en BAC Scientifique, nous fera demander s’il ne faudrait pas aménager cette épreuve par des sujets typiques auxquels pourront un jour être confrontés lesdits futurs scientifiques et, enfin, nous amène à conclure à la nécessité de poursuivre ces études de philosophie de manière obligatoire et non optionnelle dans tous les domaines scientifiques dans les Universités.

   Penchons-nous maintenant sur chacun de ces deux faits aussi horribles l’un que l’autre…

 

 

   Tout le monde ne peut qu’en convenir, la bombe nucléaire, A (à Uranium) ou H (à Hydrogène), est la pire chose jamais imaginée par l’être humain.

   Personnellement lors des tensions entre les USA et la Corée-du-Nord j’ai au début très fort tremblé. C’est que si Donald Trump est un président qui tweet plus vite que son ombre et de plus en plus grossièrement, Kim Jong Un bien que restant dans la finesse n’en n’est pas moins en reste.

   Mais finalement Trump a tenu parole par rapport à sa campagne présidentielle : « j’aimerais bien aller manger un hamburger avec Kim » avait-il dit laconiquement à ce propos.

   Pas certain, au vu de la campagne électorale américaine, qu’avec les démocrates nous serions encore en paix…

   Aussi j’ai été surpris ce vendredi 2 août lorsque tout-à-coup on devait apprendre ici en Belgique que Donald Trump, qu’on disait si « ami » avec les Russes au point dit-on de leur devoir sa victoire électorale, rompait un accord acquis par Barack Obama de désarmement nucléaire conjoint entre les USA et la Russie.

2.Les lubies humaines

   Alors il se trouve toujours de fervents défenseurs de « la nécessité de l’Arme Nucléaire », d’un supposé « équilibre des forces et stabilisation qu’elles créent » du fait de, je cite, « la théorie des jeux ».

   C’est oublier un peu vite que si cette « théorie des jeux » semble fonctionner parfaitement avec deux hommes équilibrés (mais jusqu’à la limite de leur potentiel de raisonnement), on a eu la preuve dès le début de l’histoire de la bombe nucléaire et de son usage que tous les hommes ne sont pas « équilibrés » !

   On sait aujourd’hui, de la part de militaires et de documents déclassifiés, que non-seulement Nagasaki mais Hiroshima (la première donc) également étaient tous deux non-nécessaires à la fin de la guerre contre le Japon et n’ont été utilisés que comme terrain d’entraînement, de test plus spécifiquement, grandeur nature, avec de vrais civils pour tester ces deux modèles de bombes (la A puis la H) et leurs effets.

   Cela, la théorie des jeux ne le prévoit pas que je sache…

3.Les Armes de Destruction Massive

   Et une chose m’étonne. Pourquoi aucun État au monde, en voyant les résultats de ces deux bombes, ne s’est penché sur l’interdiction de ces armes nucléaires, alors même que les autres armes de destruction massive (gaz) ont été interdites dès la fin de la Première Guerre Mondiale ?

   En fait c’est la logique même : « l’Histoire est écrite par les vainqueurs » disait un professeur d’histoire.

   En effet, les gaz avaient été utilisés par les Allemands lors de la première guerre mondiale ; et lesdits allemands ont perdus la guerre. Donc on a interdit lesdits gaz…

   Par contre, les bombes A et H avaient été utilisées par les vainqueurs, les américains.

   Et du coup chaque État de la Planète, en parfait accord avec la théorie des jeux cette fois-ci, voulu la sienne et veut toujours la sienne…

 

4.Le Nucléaire civil ?

   Au vu des dangers de la radioactivité et après l’accident de Tchernobyl, nul ne peut non plus prétendre aux bienfaits du nucléaire civil. Sans compter la non-possibilité actuellement de retraiter efficacement leurs déchets.

   Même en médecine actuellement, pour les « radios », on remplace désormais l’imagerie via Radium radioactif par de l’imagerie autre (échos sonores, magnétisme, ionisation, etc.) le plus souvent possible.

 

 

 

Une image contenant mur, intérieur, debout, plancher

Description générée automatiquement

1.Les OGM

   Venons-en maintenant à la seconde nouvelle de ce vendredi 2 août 2019 : le lancement par le Japon, après la Chine, de ce qu’on peut nommer les « mutants » ou la concrétisation du « Meilleur des Mondes »

   Avec les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) végétaux, d’origine non américaine mais bien Belge (c’est en effet à l’Université d’Anvers en Belgique qu’a été développé le processus vendu plus tard à la fameuse firme américaine Monsanto), il fallait s’attendre à ce qu’un jour ou l’autre on passe d’abord à l’animal puis à l’humain.

   Puisqu’en effet rien ne semble arrêter les scientifiques, on se retrouve donc avec ce programme d’embryons hybrides humains/animaux en Asie.

2.Un enfer pavé de bonnes intentions

   Ce programme devrait servir à disposer d’organes humains pour des demandeurs. Vu que les dons d’organes sont ou rares ou se font au mauvais moment, on ne pourrait que louer une si sage intention médicinale…

   Mais en fait c’est « Le Meilleur des Mondes » qui se prépare. Car outre autoriser ces embryons hybrides, on autorise également à manipuler le génome humain.

   Donc, il ne nous reste plus que l’étape du « in vitro » et nous aurons les catégories alpha, bêta, gamma, etc. C’est-à-dire des gens programmés dans leur ADN avant même d’être nés à remplir telle ou telle tâche !

 

 

 

   Et tout cela se fait au nom du « progrès ». Comme disait un humoriste : « on n’arrête pas le progrès ; mais que fait la police ? ».

   De fait personne, ni parmi les scientifiques ni parmi les politiciens, ne se demande « puis-je le faire ? » mais bien plutôt « sais-je le faire ? » et dès qu’on sait le faire… et bien on le fait !

   Il serait temps de se dire qu’il y a un principe supérieur à la Science et qui dicte le véritable progrès, elle est d’ordre éthique, c’est le bien de l’humanité !

Voir les commentaires

Dictionnaire absurde des classifications sociales

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Pour m'amuser m'est venue l'idée de publier gratuitement un petit Dictionnaire absurde des classifications sociales sous forme de sottie et de "vrai" dictionnaire...

   Pour rire plutôt qu'en pleurer.

   Disponible gratuitement au format PDF, au lien:

   Ou en téléchargement direct ici:

Voir les commentaires

Des libéraux pas si libéraux et des socialistes malins libre-entrepreneurs...

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Une chose m'étonne en Belgique francophone (Wallonie et Bruxelles-Capitale) et elle a à voir avec les paroles de la musique présentée dans l'article précédent.

   En effet, en francophonie nous avons quatre (4) partis de gauche ou à-peu-près à gauche (le PS, Écolo, le cdH et DéFI) contre un seul parti de droite (le MR).

   Et ce n'est pas un pur hasard, cela tient directement de la conduite des deux grands leaders de chaque camp (PS et MR) adoptée sur le leadership de la Gauche démocratique et de la Droite démocratique.

   De fait, il s'avère que les libéraux (MR) ne sont pas, en politique, si libéraux que ça. «À bas la concurrence» semble être le mot d'ordre adopté à droite. Tant et si bien que le monopole du MR sur le projet politique global de la droite est comme une évidence pour ledit MR.

   Pour le MR, il ne saurait y avoir concurrence libre à droite. En gros quelque chose qui en économie se traduirait par un «non à la libre entreprise».

   Et bien tant pis pour eux! Car en effet c'est un mauvais calcul et le leader de la gauche (le PS) l'a bien compris, lui.

   En effet, le PS, loin du "monopole d'État", a laissé se développer d'abord une gauche d'alternative (Écolo) puis un repositionnement à gauche de l'ancien centre (le cdH, ancien PSC), créant un pôle gravitationnel de gauche venant jusqu'à attirer les anciens alliés du MR (DéFI, ancien FDF).

   Pari de la libre concurrence réussi pour le PS! Si bien qu'on est toujours assuré de voir au moins un parti de gauche dans toutes les coalitions aux différents niveaux de pouvoir, même si le MR a ramassé le plus de voix...

   Je trouve juste ça marrant à noter...

Voir les commentaires

Bonne Fête Nationale de Belgique!

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Fête Nationale Belgique...

Fête Nationale Belgique...

   Certes, certes, «la Belgique est un pays de rats de laboratoire» disais-je dans le premier article de ce blog. Mais en fait on apprend très vite que le rôle des États-Nations, presque tous sur Terre, est d'être un terrain d'expérimentation spécialisé en un domaine. Aux mains des sociologues d'université pour l'occident, d'ONG pour les "pays du Sud", nous, les rats de laboratoire, sommes estimés et soupesés. Qu'une expérimentation fonctionne dans un pays et elle devient pratique globalisée.

   Mais que cela ne nous empêche pas de fêter la Belgique dans ce qu'elle a de meilleur.

   Cette Fête Nationale n'est pas que celle des belges, elle est celle de toutes les populations et communautés vivant en Belgique. Après tout les simples touristes ne rechignent pas à y participer, alors que dire de ceux qui vivent ici?

   Bref bonne fête nationale à tous!

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>