Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

asie

Wuhan: et si (certains) complotistes avaient raison?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Alors, moi je suis rationnel, mais le fait est que dans nos sociétés (dérive chinoise?) plus rien n'est scientifique, tout est politique. De telle sorte que pendant des mois les scientifiques occidentaux nous ont mentis sur ce qu'ils pensaient vraiment!

   En effet, Donald Trump était fervent défenseur de la thèse qui attribuait la pandémie de Covid-19 à une erreur de manipulation dans un laboratoire P4 proche de Wuhan (il y en a trois à proximité de cette grande métropole). Mais comme c'était Trump qui le disait, il était alors de bon ton de démentir parmi les scientifiques. Et leurs explications quant à l'impossibilité d'une fuite accidentelle du coronavirus hors d'un laboratoire P4 étaient exactes!

   Mais voici que cette thèse est aussi un dada de Joe Biden, et comme c'est Joe Biden qui le dit, cela redevient à la mode.

   Personnellement je ne vois pas pourquoi les explications rationnelles d'avant ne seraient plus valables aujourd'hui. Pourtant nombre de scientifiques viennent de s'exprimer dans deux revues: Science et Le Monde en revenant sur leurs doutes.

   Pour moi qui ait lu des articles dans l'ancien Science & Vie dès ma jeunesse sur les laboratoires P4, il me semble extrêmement improbable, voire impossible, qu'un agent biologique quelconque sorte accidentellement d'un tel laboratoire. Accidentellement, oui, c'est impossible; mais volontairement? Là tout n'est plus si impossible.

   En gros on aurait mieux voulu faire que l'on aurait pas pu: combien de milliards d'euros aura-t-il fallu investir en "routes de le soie" pour imposer le modèle politique chinois au monde entier? Zéro, un virus aura suffi!

   En effet, voici nos démocraties s'effritant à la fois par le souci d'hygiène de nos gouvernants et à la fois par la mauvaise compréhension de ce qu'est la Démocratie des nouvelles générations. Des Droits sans Devoirs: tant les gouvernants que le Peuple en réclament. Face à une telle brèche, on devine l'intérêt pour la Chine de pousser.

   Et puisque ces scientifiques expliquaient avec des arguments justes et justifiés l'impossibilité d'une pandémie occasionnée par une erreur de laboratoire, force serait de conclure qu'il ne saurait s'agir d'une erreur!

Voir les commentaires

Une jalousie haineuse teintée de romantisme solidaire

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Le sentiment dominant sur lequel s'appuient actuellement en 2021 la grande majorité des Partis Marxistes Révolutionnaires (cela exclu donc la Gauche Socialiste Démocratique) n'est autre que la jalousie qu'ils maquillent en discours de solidarité.

   Comme je le faisais remarquer un jour à un gaucho: «tous ces bourgeois qui rêvent d'être prolétaires nous font chier», car de fait c'est de ces bourgeois que sont composés l'élite intellectuelle de ces Partis Communistes et Partis des Travailleurs. Ce à quoi il me répondait que, lui, ce qui le faisait chier c'était «les prolétaires qui se rêvent bourgeois». Ben justement!

   S'il n'y avait pas de prolétaires qui se rêvaient bourgeois, il n'y aurait personne pour voter extrême-gauche; tout juste voterait-on à gauche démocratique, PS, s'il ne s'agissait réellement que de solidarité. Le PTB (en Belgique), la France Insoumise, etc. sont un vote de prolétaires jaloux de la richesse des bourgeois et rêvant soit d'eux-mêmes être riches, ou plus riches que maintenant, soit d'appauvrir (et si possible encore plus pauvres qu'eux aujourd'hui) les bourgeois actuels.

   Car seule l'envie "d'être comme" rend jaloux et toutes les gloses de ces partis (tout comme celle de l'extrême-droite) jouent sur le sentiment de jalousie.

   Mais comme on "sent" intimement que c'est pas beau d'être jaloux, ne fut-ce que parce qu'on aimerait pas que quelqu'un soit jaloux du peu qu'on a (sa femme, ou son travail), ce sentiment de jalousie, instinct profondément ancré, et bien on le maquille sous un très léger (mais très léger, car vraiment ce n'est pas le discours dominant) parfum romantique d'une ère de la Solidarité Humaine.

   Il m'est avis que des partis qui jouent sur des sentiments et des instincts aussi basiques, tant des partis d'extrême-droite que d'extrême-gauche, n'ont certainement pas comme ambition réelle d'améliorer le sort de leurs semblables... Doivent avoir des buts cachés et inavouables, qui se résument en remplacer la bourgeoisie capitaliste par la bourgeoisie nationaliste du Parti. Les pauvres? Qu'ils le restent et qu'ils crèvent!

Voir les commentaires

La prise du Capitole, typique du trumpisme?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   La récente "prise du Capitole" est présentée souvent comme un événement lié à la personnalité de Donald Trump, comme une "exception trumpiste". Pourtant à bien y regarder nous pouvons voir que ce type d'événements n'a rien à voir avec le trumpisme en particulier mais est constitutif même de la République, ou plutôt des républiques en général.

   En effet, le modèle républicain croit bon de se doter d'un "Chef", un Président, qui contrairement aux monarchies n'est pas un arbitre entre le gouvernement et les intérêts de la Nation vus comme intérêts de la population ou autres.

   Or, il arrive, et cela n'est absolument pas typique du trumpisme mais l'explique, que ce Président, ce Chef, se sente comme "ayant de par son action Sauvé la Nation", donc Sauveur.

   Il est donc dès lors naturel que quelqu'un qui se sente "Sauveur Providentiel" n'aie point du tout envie de céder le Pouvoir, non par caprice personnel mais bien car il est intimement persuadé que seul lui-même sache assumer la tâche de continuer à sauver le pays.

   Cela est le réflexe commun aux dictatures communistes et nationalistes. Tels la Corée-du-Nord, la Chine, Cuba, l'ex-URSS, etc. Tels l'Iran. Et tel peut être le cas de la France tant en cas de victoire des Insoumis que du Rassemblement National. Tels les pays africains aussi par ailleurs.

   On comprend donc que loin d'être un événement exceptionnel du trumpisme, il s'agit de la tendance naturelle des Républiques lorsqu'elles passent entre les mains d'un "Sauveur"...

Voir les commentaires

Quand les vaccins quittent le domaine scientifique pour se politiser

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   À peine annoncé, le vaccin contre le CoViD-19 a quitté la sphère scientifique pour rejoindre la sphère politique; en tout cas dans les mouvements extrémistes nauséabonds tant de l'extrême-gauche que de l'extrême-droite. On peut désormais parler d'une alliance objective des deux extrémismes en un "extrême-centre" prophétisé il y a des années sur mon ancien blog "gueux-royalistes" et concrétisé en Italie lorsque le Mouvement 5 (cinq) étoiles s'alliait avec la Ligue du Nord.

   Concrétisé également, mais là depuis plus longtemps encore, dans les mouvements LGBTQIA+ avec comme illustration la partouze de 25 personnes au centre de Bruxelles réunissant gauchistes anarchistes, communistes et nationalistes, récemment.

   Ainsi on nous parle de "l'industrie pharmaceutique". Oui da, mais camarade sous le communisme aussi il y a des industries, et pharmaceutiques également, ainsi la Chine et "son" vaccin. Industries de capitalisme d'État et non privé certes, mais industries quand même! L'URSS n'a eu de cesse de développer ses industries, de Lénine jusqu'à Gorbatchev. Je ne vois pas le problème.

   Partant de là divers délires se font jour; qui sur un virus inexistant, inventé de toutes pièces, qui sur un virus développé en laboratoire.

   Mais bon, revenons au vaccin, aux vaccins en fait.

   Avant d'en voir le triomphe de l'industrie pharmaceutique, j'en vois personnellement pour le fameux Pfizer-BioNTech, le triomphe de l'intégration des immigrés en Allemagne. En effet, le vaccin ici cité est l'aboutissement de la recherche d'un Turc-Allemand sur des traitements sur mesure pour les cancers, et principalement si je me souviens bien la leucémie.

   D'où le fait qu'il s'agisse d'un vaccin à ARN-Messager (mais qui n'est pas de la thérapie génique pour autant). L'autre vaccin du même principe, celui de Moderna, a été développé certes par une firme américaine mais présidée et dirigée par un chercheur français.

   Donc avant d'y voir «le succès de l'industrie pharmaceutique» comme aime à le dénoncer cet extrême-centre, j'y vois surtout le succès d'un monde ouvert, multiculturel, multi religieux et multi idéologique, non-monolithique et non-fermé contrairement à ce que prônent les deux pôles de l'extrême-centre.

   Disons que dans les faits c'est plus ce dernier succès qui les agace et que toute la glossique sur "l'industrie pharmaceutique" n'est qu'une excuse sinon ils l'auraient sortis dès l'annonce du vaccin Russe (Spoutnik V, très bon vaccin: 95% d'efficacité) ou Chinois.

   Vaccins que j'ai toujours défendus, m'étonnant souvent du fait que l'Europe ne trouve pas bon d'acheter l'un des deux.

Voir les commentaires

COVID-19, le PTB a une solution: une taxe! (si si ça guérit)

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

COVID-19, le PTB a une solution: une taxe! (si si ça guérit)

Ça durait, ce silence du PTB sur le coronavirus. Évidemment ils ne pouvaient louper l'occasion: «volons l'argent aux riches ça guérira les pauvres», logique non?

Tout d'abord remarquons cette délicate attention du Parti Mao-Stalinien envers les médecins et les infirmiers «en première ligne». Récupération "affectueuse" de travailleurs qu'ils estiment "riches". En effet rappelez-vous mon article précédent sur le PTB: selon eux le salaire maximum par foyer (cohabitants compris donc) ne doit pas dépasser 2.000 €/mois! Or justement, médecins et infirmiers (ou infirmières) sont une catégorie de la population qui dépasse ce seuil.

Il s'agit donc clairement d'une récupération.

Mais puisqu'il est aussi question de voler de l'argent à des gens, et puisque le PTB affirme n'être pas dérangé à l'idée d'une coalition avec les Écolos, et si on appliquait la loi du pollueur-payeur?

Il me semble en effet que le COVID-19 provient de Chine (de la ville de Wuhan). Et si à l'ONU on se mettait d'accord sur une taxe de solidarité ou un impôt de solidarité de disons 30% du PIB chinois pendant autant de temps que l'impact du coronavirus se fera sentir sur l'économie mondiale? (Jusqu'ici un an). Et un prélèvement de 60% sur tout masque "made in China" ou "made in PRC" vendu en dehors de la Chine?

Voilà qui me semblerait plus logique que de «taxer les multimillionnaires» (qui disons-le sont fort peu nombreux en Belgique; tout juste une quinzaine de personnes) qui sont non-responsables.

Mais évidemment pas question pour ce parti mao-stalinien de se fâcher avec la Chine...

Voir les commentaires

La Vérité sur les Partis Communistes (la Pravda)

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

La Vérité sur les Partis Communistes (la Pravda)

   Beaucoup de gens votent extrême-gauche car ils s’imaginent que le but de ces partis communistes est, d’en volant les richesses de la bourgeoisie, les redistribuer au peuple. Or il n’en est rien et il existe déjà dans l’attitude de ces partis des preuves qu’il n’en est rien. Regardons comment agit actuellement le PTB (Parti du Travail de Belgique dit aussi parti des travailleurs de Belgique).

   Le PTB exige de ses membres que leur revenu maximal ne dépasse pas 2000 € par mois (deux mille euros)… et par foyer ! Le PTB estime donc qu’il convient de pratiquer une politique selon laquelle les salaires maximaux (et non donc minimaux) ne dépassent pas 2000 € par foyer (conjoint et enfants compris).

   Ce qui fait dans le cas d’un couple de travailleurs, 1000 € par personne maximum ; soit 500 € de moins que le salaire minimum actuellement pratiqué en Belgique. Donc, grâce au PTB, nous serons tous, y compris les déjà plus pauvres, plus pauvres que sous le capitalisme libéral. L’argent volé aux riches ? Il ira « pour le bien du Prolétariat », c’est-à-dire dans les caisses de l’État, donc du Parti !

   Par ailleurs, le vote PTB attire une grande part d’allocataires sociaux. Ce que le marxisme nomme le lumpenprolétariat. Justement, si les communistes, les marxistes-léninistes principalement, les considèrent comme une bonne chair-à-canon révolutionnaire, un bon apport de bordel lors des manifs et une bonne variable d’engraissement électoral ; lesdits marxistes ne considèrent pas que le lumpenprolétariat soit un prolétariat à proprement parler et que donc ils n’ont absolument pas les mêmes intérêts que les prolétaires, en sont même les ennemis de par sa paresse naturelle, son attirance vers un mode de vie bourgeois (sorties, culture, modes, etc.).

   Depuis Lénine on sait quel chemin est destiné au chômeur, l’handicapé, le malade, bref l’allocataire social ; c’est le même que celui réservé au rentier : le Goulag, le travail forcé et non-rémunéré.

   En effet les premiers goulags apparurent dès 1917, c’est-à-dire sous Lénine. Et c’est important car cela nous dit tout des trotskistes si sympathiques…

   Car à l’époque de la mise en place du système de goulag, de travail forcé et non-rémunéré tant pour tous les prisonniers de droit pénal, que pour les Russes « Blancs », que pour l’opposition Menchevique, que pour les lumpens prolétaires, que pour les bourgeois, eh bien Trotski (Trotsky) était Ministre de l’Intérieur de Lénine !

   Donc il savait, et ce n’est pas pour rien qu’il a fui dès que Staline a succédé à Lénine : il connaissait l’existence du goulag, ne s’y était jamais opposé, et savait qu’il risquait en tant qu’opposant ou du moins concurrent de Staline d’y finir ses jours…

   Bref, celui qui pense se libérer en votant pour un quelconque parti d’extrême-gauche ne fait que signer son accord d’être encore plus exploité que sous le Capitalisme américain !

Voir les commentaires

Le Coronavirus, dû à notre mode de vie et non à ce que nous mangeons

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Cette vidéo pour contrer la vague de racisme anti-asiatique et anti-chinois à la Trump («le virus chinois»!). Ce qui compte ici n'est pas ce que nous mangeons mais bien notre mode de vie: pourquoi est-ce parti de Wuhan et non de Pékin? C'est cela qui est à la base de la pandémie de Covid-19 (SRAS-CoV-2 ou SARS-CoV-2) et nous avons évité, nous belges, d'être à l'origine d'une épidémie / pandémie de peste! Ne l'oublions pas...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>