Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Vérité sur les Partis Communistes (la Pravda)

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

La Vérité sur les Partis Communistes (la Pravda)

   Beaucoup de gens votent extrême-gauche car ils s’imaginent que le but de ces partis communistes est, d’en volant les richesses de la bourgeoisie, les redistribuer au peuple. Or il n’en est rien et il existe déjà dans l’attitude de ces partis des preuves qu’il n’en est rien. Regardons comment agit actuellement le PTB (Parti du Travail de Belgique dit aussi parti des travailleurs de Belgique).

   Le PTB exige de ses membres que leur revenu maximal ne dépasse pas 2000 € par mois (deux mille euros)… et par foyer ! Le PTB estime donc qu’il convient de pratiquer une politique selon laquelle les salaires maximaux (et non donc minimaux) ne dépassent pas 2000 € par foyer (conjoint et enfants compris).

   Ce qui fait dans le cas d’un couple de travailleurs, 1000 € par personne maximum ; soit 500 € de moins que le salaire minimum actuellement pratiqué en Belgique. Donc, grâce au PTB, nous serons tous, y compris les déjà plus pauvres, plus pauvres que sous le capitalisme libéral. L’argent volé aux riches ? Il ira « pour le bien du Prolétariat », c’est-à-dire dans les caisses de l’État, donc du Parti !

   Par ailleurs, le vote PTB attire une grande part d’allocataires sociaux. Ce que le marxisme nomme le lumpenprolétariat. Justement, si les communistes, les marxistes-léninistes principalement, les considèrent comme une bonne chair-à-canon révolutionnaire, un bon apport de bordel lors des manifs et une bonne variable d’engraissement électoral ; lesdits marxistes ne considèrent pas que le lumpenprolétariat soit un prolétariat à proprement parler et que donc ils n’ont absolument pas les mêmes intérêts que les prolétaires, en sont même les ennemis de par sa paresse naturelle, son attirance vers un mode de vie bourgeois (sorties, culture, modes, etc.).

   Depuis Lénine on sait quel chemin est destiné au chômeur, l’handicapé, le malade, bref l’allocataire social ; c’est le même que celui réservé au rentier : le Goulag, le travail forcé et non-rémunéré.

   En effet les premiers goulags apparurent dès 1917, c’est-à-dire sous Lénine. Et c’est important car cela nous dit tout des trotskistes si sympathiques…

   Car à l’époque de la mise en place du système de goulag, de travail forcé et non-rémunéré tant pour tous les prisonniers de droit pénal, que pour les Russes « Blancs », que pour l’opposition Menchevique, que pour les lumpens prolétaires, que pour les bourgeois, eh bien Trotski (Trotsky) était Ministre de l’Intérieur de Lénine !

   Donc il savait, et ce n’est pas pour rien qu’il a fui dès que Staline a succédé à Lénine : il connaissait l’existence du goulag, ne s’y était jamais opposé, et savait qu’il risquait en tant qu’opposant ou du moins concurrent de Staline d’y finir ses jours…

   Bref, celui qui pense se libérer en votant pour un quelconque parti d’extrême-gauche ne fait que signer son accord d’être encore plus exploité que sous le Capitalisme américain !

Commenter cet article