Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'utilité sans discussions des drogues pour les États

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Y a pas à dire, ces meurtres liés au milieu de la drogue Porte-de-Hal (Saint-Gilles, 1060 Bruxelles) tombent au bon moment: celui de la campagne électorale; c'est comme qui dirait chronométré. Mais n'oublions pas que Saint-Gilles n'est pas une commune PS mais bien une alliance MR + PS qui si elle est reconduite durera depuis plus de 40 ans sans discontinuer! Et ce phénomène est révélateur de l'usage que font tous les partis, de l'extrême-droite à l'extrême-gauche et de la droite à la gauche démocratiques des drogues pour obtenir des "citoyens sous contrôle" et même prêts à "rendre quelques services"... Pour conclure, non consommer de la drogue n'est pas "de gauche et sympa", j'ai connu de fameux fachos d'extrême-droite qui en consommaient, du simple shit à la plus prisée (si j'ose dire) cocaïne, et des votants MR aussi. Pourquoi ce phénomène est-il propagé autant dans tous les milieux de pensée? Tentative de réponse ici.

Voir les commentaires

Remplacement de populations et immigration mode Qatar

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

Remplacement de populations et immigration mode Qatar

   C'est la mode depuis bientôt 4 ans que de parler de «remplacement de populations» en Europe Occidentale. Et ceux qui en rient ou balaient d'un revers de la main le concept, soit savent qu'il est réel, soit sont aveugles non pas car ils ne savent pas voir mais bien parce qu'ils ne veulent pas voir!

   S'il y a bien, et j'y reviendrai après, une volonté politique de la bourgeoisie dirigeante européenne occidentale d'opérer ce grand remplacement; il faut aussi compter avec des causes naturelles.

   Ainsi l'Occident Européen est en pleine décadence civilisationnelle, et ce de par sa propre faute. Et comme toujours lorsqu'une Civilisation a atteint son apogée puis est dans sa phase de chute libre, ce vide civilisationnel créé par la décadence crée un appel d'air qui attire les civilisations étrangères sur son territoire. Il en fut ainsi des grecs et des romains, puis des romains et des germains (les barbares, les francs). Et pour preuve de cette décadence on pourrait citer la possibilité dans les années 1969 à mi-1970 d'envoyer plusieurs missions habitées sur la Lune et nos échecs actuels à n'envoyer que de simples robots.

   Donc, oui, il y a un mouvement de bascule entre le Siècle des Lumières Occidental et le Renouveau Oriental; et comme toujours la Civilisation en décadence en veut à ceux qui vont la succéder alors qu'elle devrait d'abord s'en vouloir à elle-même.

   Passons maintenant aux volontés politiques du remplacement de populations.

   Entendue pour la première fois dans une école initialement formatrice des cadres syndicalistes FGTB (sociaux-démocrates), elle est une vision utilitariste de l'immigration: «notre population compte de plus-en-plus de Vieux pour moins-en-moins de Jeunes actifs, comment payer les Pensions?», par les régularisations massives d'immigrés qui par leurs cotisations sociales et impôts y pourvoiront.

   Là où la Droite répond donc «supprimons les Pensions par répartition et faisons des pensions par capitalisation», la Gauche n'imagine pas vraiment quoi que ce soit de social. On pourrait imaginer que de manière naturelle les Socialistes cherchent à faciliter la vie des jeunes ménages, et principalement ceux du Peuple, en pensant à une augmentation des allocations familiales, à un contrôle actif des loyers dans le secteur locatif privé, à une facilitation de la Seconde Chance d'Études (ce qui n'obligerait pas les jeunes adolescentes enceintes d'obligatoirement avorter), etc.

   Non, finalement les Socialistes ont plutôt décidé de servir la soupe à la Bourgeoisie... Estimant que ce serait trop cher (en terme de poids financier pour les riches qui alors fuiraient l'Europe) et trop long, la Gauche préfère parier sur le remplacement du prolétariat pauvre européen par un prolétariat pauvre issu de l'immigration.

   Une vision strictement utilitariste de l'immigration donc, qui grimpe dans le monde politique sous des dehors d'humanisme ("il faut accueillir tout le monde" etc.). Et la Droite ne se rend pas compte de sa chance en militant contre ce grand remplacement. Car, tout comme pour le Qatar, qu'importe qu'il y ait un grand remplacement en terme de nationalité de la main-d'oeuvre si la bourgeoisie la plus élevée reste, elle, européenne?

    C'est bien vers le modèle Qatari que nous entraîne la Gauche: 10% de bourgeois nationaux tous patrons ou au minimum DRH (Directeur des Ressources Humaines) pour 90% d'étrangers travailleurs.

   Finalement, ce ne sont pas des immigrés que nous voulons accueillir mais des Esclaves!

Voir les commentaires

Pour une écologie à taille humaine!

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Alors bonne nouvelle pour Bruxelles: ce sera bien Ahmed Laaouej qui sera tête de liste à Bruxelles. Mais les promesses n'engageant que ceux qui y croient, rien ne dit en cas de coalition de majorité incluant le PS que celui-ci obtienne un poste de Ministre Régional (Ministre-Président au vu des sondages donnant le MR gagnant, grâce au dégoût de la Gauche provoqué par Écolo, étant quant à lui impossible et peut-être tant mieux vis-à-vis de l'option suce-salsifis verts du PS).

   Non pas que Ahmad Laaouej soit foncièrement opposé à toute idée écologique, bonne pour l'environnement, mais que pour lui comme pour moi comme on peut le constater partout ce ne sont pas les idées ou innovations qui nuisent mais leurs exagérations et leur non-évolution.

   L'exagération nuit en tout et si on peut et doit dire que l'exagération de l'industrialisation, la surindustrialisation, nuit à l'environnement donc à l'humain; il faut aussi reconnaître que l'exagération de l'écologisme (pensé ici en tant que religion) nuit aussi à la science et à l'humanité!

   Ainsi cet écologisme a induit une décadence de l'Occident Européen, notamment en ne sachant plus faire de la Science ou de la Recherche fondamentale moderne. Les deux seuls instruments de mesure qu'on semble encore maîtriser sont d'abord l'œil ensuite le thermomètre; exit donc le Compteur Geiger, les satellites artificiels, les spectres chromo-moléculaires, et finalement l'astronomie elle-même!

   De telle sorte que c'est de l'écologisme que provient, en Belgique, l'idée du MR (droite libérale belge) et de l'Union Européenne d'inscrire les Centrales Nucléaires comme "bonnes pour l'environnement" (sic)! En effet, du point de vue du thermomètre qu'importe de répandre des déchets radioactifs pour cent mille ans dans la Nature si les dix prochaines années les températures n'augmentent que de 0,01°C. Logique!

   De même on suppose que le réchauffement climatique observé sommes-toutes que très récemment dans l'histoire de l'industrie fossile, provient de l'activité humaine directement. S'il faut bien reconnaître une culpabilité humaine due effectivement au largage de gaz à effets de serre par l'industrie humaine; on semble méconnaître chez les écologistes les observations astronomiques (c'est vrai que pour eux l'astrologie est plus à leur portée) qui indiquent que comme tous les 220 à 250 ans le Soleil est en suractivité et ce pour une durée s'étalant de 20 à 50 ans...

   Que le GIEC et tous les groupes de réflexions COP-machins n'intègrent pas cette dernière donnée, pourtant publiée donc connue, révèle soit qu'ils ne savent lire que les données d'un thermomètre soit une mauvaise foi évidente.

   Enfin, pour prendre les deux derniers items ensemble (thermomètre et vue seuls instruments maîtrisés et mauvaise foi comme dans toute religion), l'écologisme confond "érosion des plages" avec "montée du niveau des mers". Or ce n'est pas du tout le même phénomène. Les satellites n'indiquent pas une montée globale des Océans, premièrement. Quant à l'érosion des plages, bien réelle, elle, c'est un phénomène qui intervient naturellement: les vagues et marrées recouvrent d'eau les plages et en se retirant cette eau entraîne avec elle une partie du sable des plages.

   Donc, on le voit, l'exagération de quoi-que-ce-soit nuit en tout!

   Tant et si bien que la religion tirée de l'écologie, l'écologisme, poursuit dans sa quête d'auto-décadence de la Civilisation Européenne Occidentale la volonté d'en finir avec les acquis de l'abolition de la féodalité!

   Cela se remarque en matière de Transports. Et, de nos jours on le sait, qui domine les voies de communication détient le Pouvoir! Ainsi l'écologisme rêve d'une société reféodalisée, où la Nouvelle Noblesse (la Bourgeoisie Dirigeante) pourra se déplacer avec de gros carrosses: des voitures à hydrogène de 1000 km d'autonomie toutes les 1 minutes de recharge; la Bourgeoise Non-Dirigeante (Haute Classe Moyenne et au-dessus) avec des carosses plus petits: des voitures électriques de 300 km d'autonomie toutes les 5 minutes de recharge; et enfin les "Autres", la "Plèbe" (Classes Moyennes et en dessous), en vélos et transports en communs...

   Bref, on (le Peuple) est mal barré avec des asperges environnementalistes de ce genre. Heureusement que le PS a sorti Ahmed Laaouej à Bruxelles; mais un peu tard. Car, finalement, n'est-il pas qu'une belle vitrine à électorat communautaire? Rappelons que Ahmed Laaouej était Président de la Section Bruxelloise du PS; autorité référente pour la pratique du Socialisme à la Région de Bruxelles donc; et qu'en tant que tel il s'est ouvertement opposé au Plan Good Move. Qui au PS lui a obéit comme cela aurait dû être le cas? Pas Philippe Close ni aucun autre membre du PS ayant mandat à Bruxelles!

Voir les commentaires

Quelqu'un a-t-il vu une marche pour la paix à Bruxelles?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Une «Manifestation pour la Paix» aurait eu lieu ce Dimanche 17 Décembre 2023 à Bruxelles. Pour la Paix, vraiment? D'abord il y a cette manifestation qui réclame la paix avec la présence monopolistique et unique du drapeau de l'un des deux pays belligérants (bien qu'effectivement il faille reconnaître que la Palestine elle-même n'est pas partie prenante du conflit mais seulement le Hamas, Parti Théocratique Islamique); ensuite il y a ce slogan de conclusion de manifestation: «Neutre = Complice»!

   Or, justement, quand je manifeste pour la Vraie Paix, je suis censé être Neutre, ne pas être pour l'un contre l'autre mais être pour les deux et c'est la raison même de mon pacifisme; ensuite quand je manifeste pour la paix, de ce fait même, je ne porte aucun des drapeaux des pays belligérants!

   Et de fait cette appellation de fausse «manifestation pour la paix» était pour mieux cacher une vraie «manifestation pour le Hamas»... Mais évidemment, directement appelée ainsi, ç'aurait attiré moins de bobos en quête de "que faire ce week-end dont je puisse me vanter demain?".

   Car c'est facile d'être pour l'un des deux camps et d'appeler à la Paix lorsque ce camp est en train de la perdre cette guerre. Si le Hamas était en train de la gagner cette guerre, personne parmi les organisateurs et manifestants de ce dimanche n'aurait été présent pour une soi-disant "manif pour la Paix"; c'est d'une évidence claire et nette!

   Donc: «Pas Neutre = Complice»!

Voir les commentaires

Dictionnaire absurde des classifications sociales

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Pour m'amuser m'est venue l'idée de publier gratuitement un petit Dictionnaire absurde des classifications sociales sous forme de sottie et de "vrai" dictionnaire...

   Pour rire plutôt qu'en pleurer.

   Disponible gratuitement au format PDF, ici:

Dictionnaire absurde des classifications sociales
Dictionnaire absurde des classifications sociales
Dictionnaire absurde des classifications sociales
Dictionnaire absurde des classifications sociales
Dictionnaire absurde des classifications sociales
Dictionnaire absurde des classifications sociales

Voir les commentaires

Défendre la Palestine ou détruire Israël en prétextant la cause palestinienne?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   La Paix et la Souveraineté Nationale, seules à garantir une possibilité de liberté, sont effectivement un bien précieux et qu'il faut défendre pour tous les Peuples. Mais bizarre quand on remarque que les attaquants les plus violents, les plus acides et les plus radicaux du gouvernement israélien face au traitement de ce dernier du peuple palestinien, s'ils savent beaucoup parler de la cause des palestiniens et manifester pour celle-ci, étaient strictement muets et imperméable à tout sentiment, et aujourd'hui encore, sur le traitement infligé par la Chine aux dizaines de millions de musulmans Ouïghours habitant ladite Chine!

   Finalement donc, il ne s'agirait que de s'emparer d'un sujet d'actualité qui agite et qui clive, dont tout le monde parle, pour s'attirer un électorat? Et, en dehors des Partis, pour attirer des doux rêveurs style "bibliothèque rose" dans une lutte dont les buts seraient en fait tout autre?

   Car, finalement, tout comme être pour le Peuple Afghan est être contre les Talibans, être pour le Peuple Palestinien est être contre le Hamas! Qui prétendrait être pour des valeurs de liberté, de libre choix, d'égalité hommes-femmes, de démocratie ici en Occident s'il ne le désire pas pour les autres peuples? C'est-à-dire s'il prend délibérément partie pour le Hamas ou les Talibans?

   Surgit alors le but réel de toute cette agitation dite "pro palestinienne"; il s'agit surtout et avant tout d'être contre Israël et les israéliens; partant les juifs où qu'ils soient dans le monde. À tel point que ne vient pas à l'esprit des "défenseurs de la Palestine" la logique selon laquelle évidemment un juif qui vit en Occident, eh bien pendant ce temps il ne colonise pas la Palestine et donc on doit le respecter!

   Mais pourquoi être "contre Israël", car ça c'est bien petit comme motif. Car Israël est le seul pays à mode de vie "occidental" de la région. Le combat final réside en la destruction des valeurs fondant l'Occident, en utilisant ceux-là même qui les défendent ou prétendent les améliorer: joindre dans un combat anti-occidental à la fois les pacifistes et les néo-nazis, sans qu'ils ne s'en rendent compte...

Voir les commentaires

Oui, Benyamin Netanyahou est antisémite!

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Un tel titre pourrait paraître n'être qu'une provocation; pourtant non, il s'agit de redonner aux mots leurs sens étymologique. Antisémite ne veut pas dire anti-juif; le judaïsme est une religion, israélien est une nationalité et enfin le fait d'être sémite, lui, désigne une race. Mais laquelle? En fait, au sens scientifique du terme, un sémite est un arabe du Machrek tout simplement, sans connotation ni religieuse (il peut donc être musulman, chrétien et éventuellement juif) ni étatique (il peut être libanais, israélien, syrien, etc.).

   Et, de fait, Benyamin Netanyahou, il faut le reconnaître pour être vraiment juste envers chacun, est anti-arabe donc antisémite. Même quand ce sémite est lui-même juif par ailleurs. On croule sous les témoignages de juifs "des racines" ("roots"), donc sémites c'est-à-dire arabes, qui dénoncent la non-égalité sociale, de traitement, d'acceptation par rapport aux juifs "blancs" européens. C'est le vieux conflit entre sépharades et ashkénazes...

   Ainsi un juif sémite, arabe, devra faire son service militaire dans les unités les plus dangereuses et les plus à l'avant front de Tsahal pour "prouver qu'il appartient vraiment aux Israélites". Un comble! Car à la base le Peuple Juif était à 100% arabe, sémite. Les juifs européens ne sont globalement que des convertis tardifs.

   Donc, on le voit, si Netanyahou n'est déjà pas capable d'accepter les arabes juifs, pensez-donc ce qu'il en est des arabes non-juifs!

   À tel point finalement que l'opinion publique israélienne elle-même a commencé à manifester dans les rues contre le pouvoir d'ultra-droite dont ils ne se sont rendus compte de la nocivité qu'après l'avoir élu. Mais, au moins, eux manifestent contre leurs extrémistes.

   Dire donc que "tout juif et tout israélien sont forcément contre les palestiniens" est une manipulation utile mais fausse d'autres extrémistes, ceux du camp d'en-face, ceux du Hamas qui eux ne pifent pas ceux qui ont comme religion une autre religion que l'Islam.

   Bref, on avancera grandement vers la Paix et vers l'existence de la Palestine lorsque Netanyahou en Israël aura été mis à la porte par sa population (ce que celle-ci désire) et que le Hamas aura été mis à la porte à Gaza...

Voir les commentaires

Qui les assistants sociaux aident-ils vraiment?

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Je me souviens des reportages sur l'arrivée des premiers migrants syriens en France et en Belgique. Plus j'y repense, plus j'en suis sidéré. En effet, nous voici plongé au cœur d'un cours de français et que leur apprend-on à dire? Ceci: «je suis menuisier, je suis maçon, je suis plombier, je suis électricien»! C'est vrai que la Belgique avait besoin d'une grande main-d'oeuvre dans le bâtiment à l'époque.

   Mais où étaient donc passés les professeurs de mathématique, d'astro-physique, de philosophie, les psychologues, les chimistes, les informaticiens, les chroniqueurs de presse écrite, etc? C'est-à-dire que l'on semblait estimer que le cerveau est réservé aux Blancs Occidentaux! Même parmi toutes ces si généreuses associations de soutient aux sans-papiers et aux primo-arrivants, peuplées de si généreuses et généreux assistantes sociales et assistants sociaux (et éducatrices et éducateurs) votant souvent le plus à gauche possible, eh bien même là le racisme déterministe de la fonction sociale en fonction de la nationalité était-il donc si bien ancré? Car c'est clairement du racisme là.

   La vérité est que l'État avait besoin d'ouvriers du bâtiment et de rien d'autre. Et, de fait, l'Assistant Social est avant tout un fonctionnaire, et un fonctionnaire sert les intérêts de l'État et non du citoyen!

   Voilà par cette histoire des syriens une vérité inébranlable. N'imaginez pas faire des études d'assistant social ou même d'éducateur pour "aider les gens" car vous serez d'abord et avant tout là pour aider l'État à ce que les gens renoncent à leurs rêves pour servir les intérêts directs de l'État!

   Le vrai "client" de l'assistant social et de l'éducateur (de rue, mais là il s'agit d'APS, Agents de Prévention et de Sécurité) n'est pas l'assisté, c'est l'État d'abord et avant toute autre chose. Ils doivent rendre service à l'État et non rendre service au citoyen en lui permettant de réaliser son rêve; seul le rêve étatique compte!

Voir les commentaires

Faire couler du sang en Terre-Sainte c'est tuer les trois religions monothéistes!

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Ce Shabbat du 7 octobre 2023 a été marqué par une attaque du Hamas contre Israël. On remarquera d'abord que dans le conflit israélo-palestinien jamais rien, ni côté Palestine ni même côté Israël, n'a jamais été obtenu par la violence. Yasser Arafat a obtenu ce qu'il désirait, du moins un large début à ce qu'il voulait, lorsqu'il s'est arrêté de perpétrer des actes de guerres. Idem pour Yitzhak Rabbin côté israélien.

   D'où ma question: «Gaza méritait-elle son statut d'indépendance acquis par la Paix et la volonté pacifique de Ariel Sharon si c'était pour dès cela fait obéir aux ordres meurtriers du Hamas?», et, autre question: «le Hamas est-il un mouvement musulman, c'est-à-dire respectant le Coran?»...

   En effet dès la Sourate V ("La Table Servie (Al-Ma'Ida)") au verset 8 on peut lire ceci: «[...] Que la haine éprouvée pour un Peuple ne vous pousse pas à commettre des injustices à son égard. [...]». Putain, comment le savons-nous? La question est plutôt comment ne le savent-ils pas? C'est que les religions sont instrumentalisées à des fin de contrôles (politiques et commerciaux, légaux et illégaux) et que donc on ne s'intéresse pas à propager les Textes dans leur Entier mais seulement à y soutirer des Extraits qui justifient les Chefs qui veulent contrôler les autres.

   Mais il est vrai que dès les débuts du Monothéisme, la Religion est devenue instrument de Contrôle et non plus matière à Philosopher. Le Prophète Muhammad lui-même qualifie cette dernière attitude de «ceux qui font de la religion un jeu».

   De telle sorte que si l'on trouve à l'ULB (Université Libre de Bruxelles) des professeurs qui déclarent d'emblée que «Jésus n'a pas existé» (alors qu'il y a des traces littéraires et historiques de son passage sur Terre par des chroniqueurs tels Flavius, hors Bible, ou Luc, dans la Bible, ce dernier étant avant tout un chroniqueur historique de son époque qui se convertira au christianisme), mais ne se posent pas la question essentielle de savoir si Moïse a réellement existé, lui dont on ne trouve nulle trace dans aucunes civilisations voisines et dont même les Rabbins libéraux remettent en cause l'existence.

   De fait la première trace dans une civilisation voisine d'un personnage de la Bible Hébraïque est celle du Roi Jéroboam; un peu avant David donc.

   C'est dire si l'établissement de la Terre d'Israël en tant que territoire d'un "Peuple Élu" est éminemment un usage politique de la religion. La chose à retenir du Judaïsme étant que «la Sion véritable est la Sion Céleste; la Cité de Dieu»! Et évidemment il y aura beaucoup de gens d'apparence, de culture, de langue, d'époque et de religion différentes dans la Sion Céleste. D'où l'utilité de la Sion Terrestre, Israël ou la Judée, pour nous apprendre à partager un espace commun entre gens différents. Si déjà nous ne savons pas le faire ici, qu'en sera-t-il dans l'autre Monde?

   Enfin, je tiens à noter que «la Palestine est un nom latin d'un territoire occupé Romain et non un nom arabe». C'était important je crois à rappeler.

   Maintenant que j'ai signalé le plus important à mes yeux, j'espère que nous apprendrons à relativiser sur l'importance supposée de ce conflit: ce conflit est très important pour ceux qui cherchent à détenir une position de Chefs d'État (Palestinien ou Israélien), mais est très nocif pour tous ceux qui considèrent ce pays comme une Terre Sainte!

Voir les commentaires

Mettons Georges-Louis Bouchez au travail!

Publié le par Philippe J-A Le Bihan

   Georges-Louis Bouchez parle beaucoup de travail et d'emplois en pénurie (140000, cent-quarante-mille jobs qui ne trouvent pas preneurs). Mais sait-il travailler? Car il parle travail, et il pense que parce qu'il est payé pour parler il travaille vraiment lui-même... MDR: moi je travaille plus que lui alors! Et allez dans n'importe quel bar belge vous trouverez des dizaines de Bouchez partout, et plus marrants que lui. Oui, mais le Peuple, lui, n'est pas payé pour parler alors on estime qu'«il ne travaille pas quand il ne fait que parler».

   Euh, pardon? Mais au niveau de l'activité il n'y a strictement rien qui différencie le chômeur (ou minimexé) de base de Georges-Louis Bouchez lui-même. Sauf que l'un est payé par l'État, l'autre par un Parti.

   Ce passage sur Bouchez embauchant en direct un chômeur était risible, passons sur l'illogisme et tentons de renverser la preuve. Le coup-de-fil d'un patron des titres-services voulant embaucher Georges-Louis Bouchez, et tous ceux qui votent pour lui, eut été un cas plus intéressant, non?

   En effet, il me semble bien que les votants et déjà ne fut-ce que les bureaux politiques et les militants du MR, de l'Open-VLD, de la NVA et de Vooruit réunis, s'ils montraient l'exemple, seraient suffisamment nombreux que pour occuper les fameux 140000 emplois en pénurie plutôt que de continuer dans un job non en pénurie, où le nombre de demandeurs est même excessif, donc un job inutile à la société...

   Bon, je crois que tout le monde est d'accord: personne ne veut vraiment travailler, tout le monde veut être heureux et s'amuser!

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>